Comment devenir medium ou voyant professionnel ?

Carte de tarot

Vous pensez avoir les compétences et remplir les critères pour devenir voyant ? Il s’agit bien d’une profession qui n’est pas à sous-estimer. Seul le diplôme n’est pas requis dans cette profession, mais un certain niveau est demandé. Si comment devenir voyant vous est déjà passé par la tête, dans cet article, nous allons plus en parler. Nous allons aussi avancer des conseils sur la professionnalisation du métier de voyant.

C’est quoi un véritable medium ou voyant ?

La voyance fait partie des arts divinatoires, consistant à prédire ou à interpréter des faits. Il s’agit d’une pseudo science, donc, la prédiction à 100 % n’existe pas dans ce cadre d’activité. Un véritable voyant ou medium est donc une personne possédant une très forte capacité d’exercice dans ce domaine.

Un véritable voyant n’a suivi aucune formation, car cette capacité est innée et ne s’apprend donc pas.

Un voyant peut exercer son activité pour des fins personnels, mais surtout aussi pour des fins internationales, comme lors de la prédiction de la bourse. Un vrai voyant ne se limite pas qu’aux problèmes sentimentaux et au futur de ses clients, il peut aussi exercer dans le présent, ou encore aider à résoudre des problèmes d’analyses qui n’ont rien de spirituel. Toutefois, son domaine dépend de ses compétences et du type de voyance utilisé.

On ne devient pas medium par hasard

Comme récemment mentionné, l’aptitude à la voyance ne peut être acquise suite à une formation. Il n’existe aucune école ou centre de formation vous offrant la possibilité de devenir voyant professionnel. Donc, le fait d’être un voyant professionnel n’est pas un métier de secours, car il demande un haut niveau en ce domaine.

Devenir medium demande un sens de l’ouïe plus développé que celui du sens du commun. Cette aptitude ne peut pas être acquise en lisant les livres. Seules les personnes douées dans cette activité peuvent alors avoir la possibilité de devenir medium. Cela nécessite d’autant plus une transformation de son état d’être, qui est longue et demande beaucoup de travail.

Cartomancie, runes, géomancie… quel support choisir ?

Un support est un outil qui vous permet de pratiquer votre prédiction ou votre analyse dans votre métier de voyant.
Le choix du support affecte grandement sur votre avenir en tant que voyeur professionnel. Ainsi, après vos différentes expériences sur chacun de ces supports, vous allez devoir choisir celui ou ceux que vous maîtrisez.

Parmi les supports les plus connus, la cartomancie comprend les tarots et les oracles. Cette technique consiste à l’utilisation des cartes de voyance pour faire les différentes prédictions et analyses. Autre que la cartomancie, les runes ne sont pas typiques. Il s’agit de faire une prédiction par les lettres de l’alphabet runiques. Les runes sont des outils considérés comme sacrés et ne sont donc pas seulement utilisés pour la prédiction. Si vous pensez donc maîtriser ce support, choisissez-le. La géomancie est un des arts divinatoires consistant à l’analyse des figures par la combinaison de quatre points. L’interprétation se fait par observation de la position de la figure. Il s’agit d’une technique complexe.

Il existe encore d’autres types inhabituels comme la cafédomancie à partir d’un liquide pour l’interprétation de l’avenir, la bléomancie qui se fait à partir du blé, la botanomancie grâce aux plantes et d’autres types de support.

Le choix de la pratique du support dépend entièrement de la compétence du medium et de son habitude. Mais avant de se lancer dans une carrière professionnelle en tant que voyant, il est très important de faire le bon choix sur le support à utiliser.

Devenir voyant en statut auto-entrepreneur

Si au début, la voyance était considérée comme un métier interdit par la loi, actuellement, elle est reconnue et une personne considérée comme medium peut exercer une profession en tant qu’auto-entrepreneur. Pour cela, toute personne ayant cette capacité peut travailler en tant que voyeur professionnel. Aucun critère ni diplôme n’est demandé par la loi pour pouvoir effectuer l’activité de voyance.

Ouvrir un cabinet de voyance est désormais possible en choisissant le statut qui vous convient. Si vous souhaitez une entreprise individuelle, vous pouvez exercer en tant qu’auto-entrepreneur. Ce régime est plutôt avantageux en fiscalité et est plus facile et pratique. C’est aussi le statut qui est le plus utilisé par un medium professionnel. Toutefois, si vous souhaitez avoir un plus grand cabinet de voyance, vous pouvez opérer dans le statut SARL ou SAS.

Définir son tarif

Toujours dans l’objectif de devenir un voyant professionnel, il est conseillé de bien élaborer votre tarif avant de commencer à faire des consultations. Pour cela donc, déterminez si vous allez être payé en horaire ou par consultation. Si possible, faites une sorte de promotion lorsque vous lancez votre première offre, pour attirer plus de clients. Aussi, combien de questions par consultant seront autorisées. Toujours primordial, fixez bien les domaines dans lesquels vous travaillez : en santé, en relationnel, en mort, ou autres. Cela est important pour éviter tout risque de déception de votre client. Cependant, essayez de bien choisir vos domaines pour bien cibler quels genres de clients vont venir vers vous. Bien qu’il s’agisse d’un don, votre dur travail nécessite une bonne rémunération.

Comment trouver des clients ?

Comme ce métier n’est pas toujours facile que certains en pensent, trouver des clients peut être la partie la plus compliquée et demande beaucoup d’implications. Quand l’activité de voyance est devenue une profession, une bonne stratégie marketing doit être mise en place.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez par exemple utiliser votre propre site internet pour présenter votre offre. N’oubliez pas d’optimiser à fond votre page web. Il est aussi possible de participer dans des forums pour vous faire connaître vu que l’internet fait actuellement partie de la vie quotidienne des gens. Utilisez aussi les réseaux sociaux pour une publicité rapide. Facebook fait partie des réseaux sociaux les plus utilisés et vous pouvez vous y inscrire et créer votre propre page.

Aussi comme astuce pour trouver des clients, osez participer à des salons de la voyance. Dans ce genre d’événement, vous pourrez librement vous faire connaître. Ainsi, n’hésitez pas à faire des cartes de visite et distribuez-les à tous vos visiteurs pendant le salon.

Un autre moyen pour attirer des clients est aussi l’écriture d’un livre concernant la voyance et ses pratiques. Des personnes intéressées par vos livres deviendront automatiquement vos clients potentiels.

Votre première consultation professionnelle

Il existe différents moyens d’effectuer une bonne première consultation professionnelle pour une bonne suite de votre carrière. Pour cela, si vous maîtrisez le fait de devenir voyant, soyez d’abord confiant et effectuez une première consultation dans des lieux publics ciblés comme un bar. Il est aussi possible d’effectuer une séance de forum aux questionnaires. Essayez de répondre à toutes les questions qui vous sont adressées pour une bonne image de votre profession. Vers la fin, ne demandez pas tout de suite de l’argent. Demandez plutôt un petit cadeau. Cette première consultation donnera plus d’idées à vos consultants, sur qui vous êtes réellement, et sur votre précision en prédiction. Ne soyez pas offensé des personnes qui ne chercheront qu’à vous contredire dans le but de mal jugé votre profession. Certaines personnes ne feront que tester votre compétence lors de votre première consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *